Hawila

Notre navire cargo à voile

Un solide vaisseau transocéanique, bâti pour transporter une grande quantité de cargo à la voile

  • Longueur totale: 34,9m
  • Capacité des soutes: 60 tonnes ou 95m3
  • Jusqu’à 32 personnes à bord
  • Déplacement 135 tonnes
  • Hauteur sur quille 28,8m
  • Plan de voilure: Ketch, gréement aurique
  • Surface de voilure: 390m2

Un navire à voile, alimenté aux énergies renouvelables

Notre navire repose déjà sur la force du vent comme propulsion principale, et peut recharger ses batteries en navigation à l’aide d’un alternateur récupérant l’énergie de son hélice en roue libre.

Nous allons augmenter la production énergétique à bord par l’ajout d’éoliennes et panneaux solaires, et nous convertirons le moteur utilisé aux manœuvres portuaires avec une source d’énergie renouvelable.

Un design modulaire, permettant le transport de stagiaires et/ou de cargo

Nos deux soutes à cargo pourront contenir jusqu’à 60 tonnes de marchandises, ou être converties en espaces de vie accueillant 16 cadets. Cela permet une flexibilité entre fret hivernal et festivals estivaux, ainsi que d’autres activités culturelles et éducatives.

Un navire historique

Hawila est construit en 1935 à Risør, en Norvège, en tant que Baltic Trader, une conception scandinave traditionnelle pour un solide cargo côtier en bois, capable de transporter de grands volumes de marchandises pour sa taille.

Construit comme un navire à voile, équipé d’un petit moteur diesel, il transportait alors de la glace entre la norvège et la suède, denrée nécessaire à la préservation du poisson. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se transforme en navire de pêche pour faire face aux pénuries de carburant.

La fin du commerce de la glace le laisse à l’abandon pour la première fois dans les années 70. À partir de 1978, l’école indépendante suédoise « Mot Bättre Vetande » le transforme en voilier-école : la cale à marchandises devient un dortoir, la timonerie est supprimée, une cuisine est construite sur le pont et une dunette est ajoutée. De 1984 à 2008, des générations d’écoliers suédois naviguent avec Hawila. Finalement, la situation financière de l’école conduit à la vente d’Hawila.

Il passe à un nouveau propriétaire pendant quelques années, avant d’être abandonné en 2013 à Kastrup. L’année suivante, il est récupéré, réparé et restauré pour la navigation côtière par l’association à but non lucratif Hawila Project.