Notre société coopérative

L’élément indispensable pour un futur durable, où l’argent circule dans un réseau éthique et écologique

Un modèle de coopérative où la propriété du navire est partagée entre les travailleur.euse.s, notre association à but non-lucratif, et nos sociétaires

Un investissement éthique aux multiples bénéfices environnementaux et socio-économiques

Les avantages de nos sociétaires

  • Pour chaque part acquise, une journée gratuite de navigation (24 heures) par an, sur tout voyage ouvert à la réservation. Transférable et accumulable sur une durée maximale de 10 ans
  • Early bird : toute part achetée avant le 30 janvier 2022 donne droit à un jour de navigation supplémentaire
  • Possibilité de participer à un modèle de société coopérative et éthique
  • Soutenir Hawila permet d’offrir des opportunités de formation et d’emploi à de nombreuses personnes
  • Offres spéciales sur le transport de cargo et l’achat de produits de la société
  • Priorité pour les réservations de navigation à bord
  • Priorité pour charger du cargo à bord

Devenir sociétaire et co-propriétaire de Hawila

Pour soutenir la conversion d’Hawila en un navire-cargo à voile, il vous est possible d’acquérir des parts de notre coopérative et de notre navire (de 269 € à 1 075 €).

Pour en savoir plus, complétez le formulaire ci-dessous. Nous vous transmettrons alors les informations détaillées relatives à l’acquisition des parts et au statut de sociétaire.

Foire aux questions (FAQ)

Quels sont les avantages à devenir sociétaire ? Vais-je recevoir des dividendes ? En tant que sociétaire de Hawila ApS détenant des parts B et C, vous recevrez des dividendes annuels basés sur les bénéfices annuels de la société, à hauteur de 2 % les premières années et jusqu’à 8 % après six ans d’exploitation du navire. En tant que copropriétaire de Hawila, vous bénéficierez également chaque année d’un jour de navigation gratuit pour chaque part B acquise (valeur estimée de 67 €/500 DKK), ceci sans considération des profits générés par la société. Ces jours en mer sont cumulables sur dix ans. Ainsi, si vous investissez dans cinq parts B en janvier 2022, vous disposerez en 2024 de 20 jours gratuits de navigation à bord de Hawila (cinq jours par an pendant trois ans et cinq jours supplémentaires réservés au statut Early bird). Investir dans notre société Hawila ApS, c’est enfin participer à la construction d’un avenir prometteur, plus éthique et plus respectueux de l’environnement. Votre engagement est ainsi un soutien essentiel à une initiative innovante qui tente, à son échelle, d’avoir un impact sur le long terme au sein de l’industrie du transport maritime international.

Comment vendre mes parts ? Il vous suffit de nous contacter par email à l’adresse suivante : contact@hawila.org. Notre équipe se chargera alors de vous aider à trouver un·e acheteur·euse. Si vous souhaitez céder vos parts à une personne en particulier, il suffit de nous en informer. La société Hawila ApS est par ailleurs elle-même autorisée à racheter toutes les parts vendues grâce aux revenus générés par ses activités.

Qu’adviendra-t-il de mon investissement si le projet échoue ? Si le projet n’aboutit pas, nous vendrons des actifs de notre société afin de rembourser les sociétaires.

Pourquoi la société Hawila ApS souhaite-t-elle éviter le financement par prêts bancaires ? Nous souhaitons partager ce projet avec un groupe de personnes investies et concernées, plutôt que de participer à l’enrichissement de banques dont le fonctionnement va à l’encontre de nos valeurs. Pour nous, les changements dont notre monde a besoin ne sont durables que lorsqu’ils sont le fruit d’initiatives menées par des individus et des communautés se réunissant autour de valeurs et de visions communes.

Quand serez-vous prêt·e·s à naviguer ? D’autres travaux seront-ils nécessaires après cette rénovation ? Notre objectif est de naviguer d’ici l’été 2023. La structure de Hawila sera alors renouvelée sur les deux tiers du navire, avec de nouvelles membrures, un nouveau bordé et un nouveau pont sur 80% de la coque. Les navires en bois nécessitent cependant des travaux d’entretien réguliers et nous comptons procéder à ces travaux tous les automnes. D’autres travaux plus importants sont également prévus pour les prochaines années : réaménagement de toute la section arrière et de la cuisine, conversion du moteur à une énergie propre. Ces rénovations sont d’ores et déjà planifiées et prises en compte dans le budget courant.

D’où vient votre confiance quant à votre réussite ? Nous sommes une grande équipe de bénévoles travailleur·euse·s et déterminé·e·s, pour la plupart impliqué·e·s dans le projet depuis des années. Nous avons déjà à notre disposons la plus grande partie du bois nécessaire à la rénovation du navire et avons déjà réussi à réunir plus de la moitié des fonds nécessaires, avant même la création de la société. Si le chantier en cours est en effet ambitieux, c’est aussi que nous préférons réaliser les aménagements principaux maintenant, plutôt que d’avoir à rouvrir le navire dans quelques années. Certains de ces travaux pourront cependant être reportés si nous nous voyons confronté·e·s à des restrictions budgétaires.

Quel est le niveau de sûreté de ce “vieux” navire ? Une fois la révision structurelle terminée, Hawila présentera un niveau de sûreté exceptionnellement élevé pour un navire de cette taille et de cet âge. Puisqu’il devra bientôt transporter jusqu’à 32 personnes en toute sécurité, Hawila est pensé et construit de manière à résister aussi longtemps que possible en cas d’incendie – les cloisons étanches peuvent contenir un incendie pendant près d’une heure – ou d’envahissement – le navire est conçu pour continuer à flotter si l’un de ses compartiments est noyé. Une fois rénové, il sera également équipé d’alarmes incendie et d’un système d’arrosage automatique, ainsi que d’un système élaboré de pompes. Hawila est également doté de radeaux, de gilets de sauvetage, de radars et d’équipements de radiocommunication, conformément aux réglementations internationales en vigueur.

Prévoyez-vous de restaurer d’autres navires après Hawila ? Oui. Lorsque Hawila naviguera et que ses différentes activités reprendront, la société Hawila ApS sera en mesure d’épargner du capital. Cela nous permettra par la suite d’organiser la restauration d’autres navires et de procéder à leur transformation en navire cargo à voile.

Comment être certain·e que le fret à la voile deviendra d’ici peu un secteur commercial fructueux ? Le fret à la voile est un marché de niche en pleine expansion. La demande en transport maritime propre de produits écologiques dépasse de loin l’offre actuelle, en termes de capacités de fret disponibles. Nous pouvons donc compter sur une demande importante et croissante au cours des prochaines années. Hawila ApS n’a également pas de véritable concurrence : depuis quelques années au sein de la Sail Cargo Alliance, c’est plutôt une dynamique de coopération qui s’installe entre les rares opérateurs de transport à la voile présents sur le marché.

Comment un navire de cette taille peut-il être commercialement viable ? Hawila est de taille similaire à d’autres voiliers cargo actuellement exploités par nos partenaires (Tres Hombres et Gallant). Notre navire peut cependant transporter près du double de leurs cargaisons, grâce à des lignes conçues spécialement dans ce but. Avec des coûts d’entretien similaires, Hawila présente de ce fait un net avantage, qui nous assurera une certaine sécurité économique.

Le transport de marchandises à la voile n’est-il pas un retour en arrière plutôt qu’un pas en avant ? Comment un ancien voilier peut-il faire partie d’une solution d’avenir pour le transport maritime ? La propulsion vélique est pour l’instant la seule solution accessible pour un transport maritime décarboné, et il est généralement admis que l’utilisation de cette énergie renouvelable jouera un rôle majeur dans la réduction des émissions de CO2 de l’industrie du transport maritime. La redécouverte et le développement des compétences traditionnelles en matière de voile constituent ainsi un atout précieux pour le futur de ce secteur. Un grand voilier traditionnel associé à des technologies modernes telle que la météorologie et la navigation par satellite constitue de ce fait une combinaison extrêmement prometteuse.

Un ancien voilier de ce type est-il réellement compétitif en matière d’émissions de CO2, par rapport aux navires géants modernes et leurs technologies de pointe ? Oui, les résultats préliminaires de ce mode de transport sont très prometteurs. Pour des quantités de cargaison similaires, nos calculs nous ont en effet permis d’estimer les émissions de CO2 de Hawila à 1/4e des émissions produites par les porte-conteneurs géants les plus avancés (Triple E), et à pas moins de 1/8e des émissions de la moyenne de la flotte mondiale de navires cargos. La conversion du moteur, utilisé uniquement pour les manœuvres portuaires, à une source d’énergie propre fait en outre partie des modifications prévues pour atteindre notre objectif de zéro émission d’ici 2026.

Que devient Hawila Project maintenant qu’une société coopérative a été créée ? Les deux structures travaillent en étroite collaboration, chacune à des activités spécifiques : le transport de marchandises d’un côté, l’éducation et la culture de l’autre. Par ailleurs, l’association à but non lucratif Hawila Project est le sociétaire majoritaire de la société Hawila ApS. Les deux institutions sont également portées par les mêmes personnes.